L’impression 3D : le changement de dimension en plein essor

La technologie ne cesse d’évoluer et l’impression 3D en fait partie. Une étude financière récente de Marketsandmarkets indique qu’un montant de 8,4 Milliards de dollars pourrait être atteint en 2020 pour ce marché. Pourtant inventée il y a 30 ans déjà et principalement utilisée dans le domaine industriel, elle commence de se démocratiser seulement maintenant auprès des consommateurs. Et elle ne cesse de nous surprendre.

Le principe d’une imprimante 3D

Contre toute attente, le fonctionnement est plutôt simple : la machine créeCréation d'objet 3d un objet en 3 dimensions en cumulant des couches 2D.

Afin de rendre cela possible, un logiciel informatique de graphisme se charge de retranscrire l’objet sur ordinateur à partir d’un ou plusieurs plans qui sont sous forme de fichier STL (format 3D). Une fois l’objet créé virtuellement, l’imprimante 3D reproduit concrètement le modèle en quelques heures (ex: 7h sont estimées pour la réalisation d’une petite voiture pour enfant).

La principale innovation est qu’il n’y pas de contrainte industrielle. Il est possible de personnaliser l’objet comme on le souhaite et dans les moindres détails (jusqu’à l’épaisseur qu’on souhaite lui donner). A l’heure actuelle, afin de pouvoir réaliser son objet, plusieurs sites participatifs proposent des fichiers à télécharger directement et gratuitement. L’autre solution consiste à le faire soi-même, sous réserve toutefois de savoir utiliser un logiciel 3D : sans un minimum de connaissance en la matière cela reste compliqué. Des guides existent malgré tout sur internet pour celles et ceux qui souhaitent se lancer dans ce processus.

Et côté prix ?

Les imprimantes 3D tendent à être de plus en plus populaires, leur prix aussi.  Tout dépend de la taille des objets que vous souhaitez créer : plus c’est possible de faire gros et grand, plus c’est cher. Pour des particuliers, l’entrée de gamme commence à 400€ pour la création d’objets par 15x15x15 cm, les machines les plus sophistiquées pouvant atteindre plus de 4000€.

Du côté des professionnels le prix monte sensiblement, les modèles basiques atteignant 12 000 €.

En complément de l’achat de la machine, il faudra se procurer des bobines de matières premières (plastique, cire, résine, alumide…) à environ une soixantaine d’euros pièce. Une cartouche n’étant composée que d’une couleur à la fois, cela peut représenter un budget assez conséquent… il vaut donc mieux bien réfléchir à la rentabilité de la machine avant de l’acheter.

Même s’il se développe, le marché est encore restreint. Par conséquent, lorsque vous achetez une marque d’imprimante 3D, vous ne pouvez utiliser les consommables d’une autre marque car les systèmes sont trop spécifiques pour chacune d’entre elles. Cela s’explique aussi par le fait que les imprimantes 3D sont pour le moment en « Open Edge » : il n’y a pas de standard, chacun est libre de créer la machine qu’il souhaite avec ses propres matériaux.

Tout est réalisable

On l’a compris, les imprimantes 3D peuvent créer ce que notre imagination souhaite. Des entreprises ont ainsi réalisé des vêtements, des poignées de portes, des adaptateurs, des coques de téléphones, des bustes de personnages,… Plus insolite, certains essaient même de faire des pizzas ou encore des steaks, tandis Imprimante 3dque d’autres ont malheureusement créé des armes.

Plus sérieusement, cette nouvelle technologie peut engendrer de grandes avancées :

  • Dans le domaine de la médecine: des prothèses ou encore des structures cartilagineuses faites sur mesure (pour reconstruire des tissus humains) peuvent être créées rapidement et pour bien moins cher que les prothèses classiques.
  • Dans la vie quotidienne: besoin d’une pièce qui ne se vends plus pour votre ancienne télévision? L’imprimante 3D vous la fabrique !

L’imprimante 3D fait partie du plan « Usine du futur » élaboré par le gouvernement au mois de septembre dernier. Elle est considérée comme un des moyens de conception de demain :Machine 3D

  • Plus écologique et économique: le gaspillage de matière sera terminé, l’imprimante utilise uniquement ce dont elle a besoin, rien n’est perdu.
  • Plus réactif et adapté à l’évolution des marchés qui deviennent ainsi personnalisables selon les envies des clients.

Où imprimer en 3D ?

De grosses entreprises comme le groupe La Poste proposent  aux particuliers comme aux entreprises de réaliser leurs impressions 3D (uniquement sur Paris pour l’instant).
Depuis cet été et bien plus près de chez nous, le magasin Top Office à Besançon offre également la possibilité d’imprimer ses objets à partir de 9,90€.

Faire ses propres pièces (voire sa propre nourriture), cela va changer considérablement notre mode de consommation. Ce secteur en plein boom devra malgré tout être surveillé par les autorités afin d’éviter de possibles mauvaises intentions, même si à l’heure actuelle il est difficile de savoir comment cela pourrait se traduire.

Sources : http://www.huffingtonpost.fr, http://www.monunivers3d.com, 3dprintskin.eu
Illustrations : 3dprintskin.eu

Vidéo : http:// www.youtube.com/watch?v=ia08EztQsok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *