Le web gagne la course aux cadeaux!

Nous vous l’annoncions la semaine dernière : les préparatifs de Noël ont commencé! Selon une récente étude, près d’un tiers des Français ont commencé leurs achats. Et, bonne nouvelle pour les e-commerçants, le web reste le point de vente privilégié pour les cadeaux!

La course aux cadeaux!Si le rush de Noël n’a pas encore eu lieu, la pression monte tout de même aux rayons cadeaux : 30,7 % des français a effectué au moins un achat en lien avec les fêtes de fin d’année au cours de la semaine du 10 au 17 novembre 2013. Chaque client a dépensé en moyenne 127,95 €.
Les enfants sont les plus gâtés : 50,8% des emplettes étaient pour eux. Les jouets représentent d’ailleurs pas moins de 50,1 % des achats! Ils sont suivi par les parfums et cosmétiques (25,3 %) puis par les produits culturels (24,5 %).

Le e-commerce devant la vente physique!

57,6 % de ces achats ont été effectués sur le web, contre seulement 31,5 % dans les centres commerciaux et 30,8 % dans les hypermarchés et supermarchés. Soit 6 français sur 10 qui préfèrent la facilité de l’achat en ligne!
La Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad) prévoit d’ailleurs un chiffre d’affaire de plus de 10 milliards d’euros en décembre 2013 pour les boutiques en ligne.

La course aux cadeaux est toutefois loin d’être terminée : toujours selon Toluna, 56,6 % des consommateurs n’ont encore pas acheté le cadeau de leur conjoint, 44,4 % cherchent toujours celui des enfants, et 66,8 % ne savent pas quoi offrir au reste de la famille et aux amis.
Par ailleurs, les achats de denrées alimentaires ne devraient débuter qu’en décembre.
Autant de chances pour les e-commerçants de proposer le cadeau idéal au meilleur prix!

Sondage Toluna réalisé par internet les 17 et 18 novembre 2013, auprès d’un échantillon de 1200 consommateurs âgés de 18 ans et plus et résidant en France. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *