Et si Amazon devançait vos désirs?

Etre livré sans même avoir commandé? C’est ce que nous promettra peut-être prochainement Amazon!
Réelle révolution de l’achat en ligne ou gros coup de buzz? La question mérite d’être posée…

Buzz AmazonIl y a quelques semaines, le géant de l’e-commerce annonçait vouloir livrer ses colis par drones. Une solution économique qui s’est révélée être un simple coup de com’ avant Noël.
Amazon serait-il en train de renouveler l’opération en pleine période de soldes? C’est ce qu’on peut penser à la lecture de son nouveau projet.

Un algorithme qui sait ce que vous voulez!

La société a en effet déposé un brevet pour un système de livraison qui anticipe les achats. La commande serait préparée avant même que le client n’ait validé ou réglé son panier!
Aucune magie ou télépathie là-dessous, simplement de savants algorithmes qui étudieront le comportement des visiteurs  : les produits achetés, la fréquence des commandes, les déplacements du curseur…
Dès que le système détectera un ensemble d’actions annonceur d’achat, il déclenchera le processus d’expédition. Ainsi, lorsque le client validera réellement sa commande, celle-ci sera déjà emballée et stockée dans un entrepôt proche de son domicile.
Tout cela ayant pour unique objectif de raccourcir les délais de livraison.

Un brevet qui semble encore très utopique, et qui présenterait quelques limites. D’une part, il y a le risque que des articles soient expédiés et finalement jamais commandés. D’autre part, l’algorithme utilisé serait très intrusif et utiliserait de nombreuses données personnelles des clients. Pas sûr que ceux-ci voient d’un bon œil cette surveillance rapprochée…
Autant d’inconvénients qui nous amènent à nous interroger sur les réelles intentions d’Amazon : la société ne chercherait-elle pas simplement à faire parler d’elle de façon positive, après quelques témoignages peu flatteurs d’employés dénonçant leurs conditions de travail? Sans compter la récente loi française « anti-Amazon » qui obligerait le site à augmenter les prix de ses livres.
La célèbre place de marché n’a d’ailleurs donné aucune date quant à la mise en place de ce système, et aucune annonce officielle n’a été faite depuis l’obtention de ce brevet. Une absence d’informations concrètes qui ne fait qu’entériner la thèse du « coup de pub », ou comment faire parler de soi à petit prix…

 Source : Journal du net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *