C’est (bientôt) parti pour les e-soldes d’hiver!

A peine les fêtes de Noël terminées, il faut penser aux soldes d’hiver. Ceux-ci sont une autre période clés pour les commerçants, qui y voient une occasion de liquider les invendus, de faire la place à la prochaine collection, mais aussi de démarcher une nouvelle clientèle.
Boutiques traditionnelles ou en ligne, toutes sont concernées par ces 5 semaines de réductions (et d’achats) intenses. Les sites de e-commerce doivent s’y préparer au mieux, afin de ne laisser passer aucune vente : la moindre négligence peut parfois faire perdre beaucoup d’argent…

Prêts pour l’heure H?

Stratégie soldesSi les soldes durent plusieurs semaines, la première journée (voire les premières minutes) est souvent décisive pour les consommateurs. Dès le lancement des soldes à 8h, ils seront nombreux à se ruer sur leur clavier pour dénicher les meilleures affaires possibles. Certains sites pourront enregistrer jusqu’à 3 fois plus de trafic et 10 fois plus de commandes que lors d’une journée habituelle!
Mais pour cela, la boutique doit être optimisée au mieux, c’est-à-dire :

  • Etre prête à accueillir une affluence de visiteurs, en terme de technologie bien sûr (une panne de serveur le 8 janvier prochain serait très malvenue!) mais aussi de personnel et de logistique. Il faudra en effet être prêt à répondre à des appels téléphoniques et mails plus nombreux que d’habitude, et être capable d’expédier toutes les commandes dans les même délais que d’habitude.
  • Anticiper les soldes, en proposant aux clients de préparer leur panier à l’avance et/ou de créer des whish lists (listes d’envies). La possibilité de réserver ses achats avant le début des soldes est l’un des avantages des boutiques en ligne sur les magasins traditionnels!
    Une campagne de communication à ce sujet peut être envisagée, en signalant aux internautes les promotions qui seront appliquées lors des soldes… avant même que ceux-ci ne soit commencés!
  • Ne pas être en retard. Les soldes d’hiver commencent le 8 janvier 2014 à 8h. Les articles soldés doivent donc être prêts à être commandés dès 8h. Sans quoi les clients risqueraient d’aller voir ailleurs en attendant la mise en ligne… et il n’est pas sûr qu’ils reviennent.
  • Communiquer très visiblement. En période de soldes, mieux vaut oublier sobriété et discrétion! Le consommateur cherche à faire le maximum de bonnes affaires le plus vite possible, il faut donc lui faciliter la tâche. Dès son arrivée sur le site, il doit savoir que la boutique propose des articles soldés. Backgroung et en-têtes visibles sur toutes les pages du site seront les plus efficaces.
    Une seule petite bannière, visible uniquement sur la page d’accueil, n’est pas suffisante : l’internaute risquerait de ne pas la voir et de quitter le site sans même se douter qu’il passe à côté de très bonnes affaires.
  • Mettre en valeur les services proposés. Possibilité d’échanger facilement ses achats, frais de retour gratuits, facilités de paiement, sont autant de services qui permettent de se démarquer de la concurrence, d’attirer les consommateurs et de les inciter à acheter. Il ne faut donc pas hésiter à les mettre en avant.
  • Préparer les soldesAdapter la stratégie de communication aux démarques. Envoyer un seul mail pour signaler le début des soldes n’est pas suffisant, d’autant plus que les premières démarques sont rarement les plus intéressantes financièrement.
    On pourra donc, dans un premier temps, mettre en valeur le choix de produits soldés, puis les remises de plus en plus importantes. Des e-mails marketing peuvent être envoyés jusqu’aux dernières minutes des soldes afin de créer un effet de pression : plus que quelques articles sont disponibles, il n’y en aura pas pour tout le monde!

Selon les statistiques des dernières semaines, prêt d’un consommateur sur 5 n’a pas encore réalisé tous ses achats de Noël, préférant attendre les soldes pour acheter des cadeaux à petits prix. Les clients potentiels sont donc de plus en plus nombreux : les soldes ne concernent pas que les vêtements et l’électroménager, pensez-y!

Source : Journal du Net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *