Des voeux toujours plus virtuels

Comment allez-vous souhaiter la bonne année ? Certaines coutumes ont bien évolué, comme la traditionnelle célébration des vœux où les SMS, MMS et autres cartes virtuelles prennent une place de plus en plus importante…

Quelques chiffres révélateurs

  • 9 personnes sur 10 ont déclaré à une étude de cybercartes.com vouloir souhaiter leur vœux. Malgré la dématérialisation et la crise économique les vœux restent très clairement en vogue.Joyeuses fêtes 2013
  • 17 millions de personnes selon un sondage de TNS Sofres devaient envoyer des cartes virtuelles l’année dernière.
  • 5,8 millions souhaitaient prononcer leurs vœux pour la nouvelle année sur les réseaux sociaux et majoritairement sur Facebook.

Les vœux concernent toutes les catégories d’âges :

  • 9 jeunes sur 10 de 18 à 25 ans envoient leurs vœux à leur cercle familial. Cela est facilité par la connexion quasi permanente grâce aux smartphones qui sont de plus en plus nombreux sur le marché.
  • 1 internaute sur 3 de la même tranche d’âge envoie déjà ses vœux grâce à son mobile.
  • + 12 %  d’hommes ont envoyé leurs vœux entre 2010 et 2011, malgré cela les femmes restent tout de même majoritaires.

Les opérateurs mobiles doivent faire face à des chiffres vertigineux au moment du nouvel an. En 2013 Orange a ainsi vu 544,5 Millions de sms être envoyés en l’espace de deux jours, SFR 492,1 Millions et Bouygues Telecom 313 Millions.

Quels sont les avantages ?

  •  Personnalisable : Que ça soit un SMS, une carte virtuelle ou un MMS il y a des options  permettant de rendre unique notre objet (police du texte, couleurs, animations, musique…)
  •  Gratuit ou coût très faible : Pas de mise sous pli, de rédaction ou impression, pas de timbre à acheter. Les cartes virtuelles sont très souvent gratuites, ou accessibles dès 0,20 centimes en version payante.
  •  Large diffusion possible : Pas de surcoût ni autres contraintes techniques, sms et cartes virtuelles peuvent être envoyés à des dizaines, voir des centaines de contacts en un clic.
  •  Écologique : Moins de papier utilisé donc préservation de nos forêts.
  • Accessible partout : La carte virtuelle peut être crée et envoyée depuis votre ordinateur mais aussi de votre smartphone avec des applications spécialement dédiées.
  • Programmable : Elle part quand vous le souhaitez, aucun retard possible.

Certains affirment que leHappy new year 2014s vœux virtuels feront disparaitre le marché de la carte papier : il n’en est rien. De nouveaux acteurs de la carte online proposent en effet de réaliser votre carte personnalisée pour ensuite l’imprimer et la poster sous un délai très court.

La cybercarte comporte tout de même quelques défauts. Elle peut être considérée comme un spam par votre boîte mail, dans ce cas elle se retrouvera dans les courriers indésirables (ceux qu’on ne lit jamais et qu’on supprime presque instantanément) et donc avec de fortes probabilités de ne pas être ouverte.
Sans compter que le virtuel n’a pas le charme du papier, le plaisir d’ouvrir la carte n’existe pas, tout se fait par clic de souris.

Les cartes virtuelles représentent toutefois une véritable solution alternative à moindre coût et bien plus rapide, pour souhaiter ses meilleurs vœux à tous à ses employés, sa famille ou encore à ses amis.
Mais que  les amoureux de l’odeur du beau papier et de la calligraphie se rassurent, il existe encore de nombreux sites  qui vous proposent des cartes traditionnelles de belles qualités.

Sources : www.01net.com, www.e-marketing.fr, www.ecards-entreprise.net,
www.e-net-b.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *